• VENISE "capitale du désir"

     

    Venise

    Le mensonge se déguise
    Joyeux, léger, furtif
    Il glisse sur les eaux de Venise.

    Masquée sous les traits d’Arlequin
    Une âme se rend au festin.

    Où es-tu ma sœur ?
    Mon double, ma joie, ma douleur

    Loin du mal, loin du bien
    Enivrons-nous d’amour
    Personne n’en saura rien !

    Cruel le destin d’Arlequin !
    Chaque saison tu reviens
    Joyeux, léger, furtif.

    Mais toujours tu ignores
    De tes amantes le sort !

    Seules les pierres te diront un léger murmure
    Une ode, un chant qu’un gondolier ligure
    Entonne, gracile oiseau de bon augure.

    L’amour, ainsi se dissout
    Dans une farandole folle
    D’une ville se fait un complice
    Pour mener au supplice
    Ceux que le désir affole.

     

    **********************

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    3
    Lundi 20 Janvier 2014 à 23:11
    coucou sylia
    tres jolie ta crea
    avant d'aller au lit
    je passe te souhaitez une bonne nuit
    bisous
    2
    Lundi 20 Janvier 2014 à 17:54

    Bonjour ma douce sylia

     

    Je viens te souhaiter une bonne soirée

    J’espère que tu as passé un bon week-end

     

    Prend soins de toi Bisous Johnny 

     

    1
    Lundi 20 Janvier 2014 à 16:18

    C'est un peu gelée ce mercredi que je dis bonjour

     Bonjour bon début de semaine
    L’amitié est une étoile,
    La vie est une bougie:
    Une bougie peut s'éteindre
    Mais une étoile restera pour toujours,
    Passe un agréable après-midi,
    Gros bisous ton amie kikinette

    WOUAHHHHHHH TROP BEAU BRAVO....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :